Après une licence en « Philosophie et Cinéma » à l’université Toulouse 2 Jean-Jaurès, Clémentine Carrié sort diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Audio-Visuel (ENSAV de Toulouse), en spécialité « Image » en 2015 et en spécialité « Réalisation » en 2017. Forte de son double parcours - passionnée d’images et de films - elle prolonge ces expérimentations visuelles en menant de front un travail photographique - argentique - et le développement de projets de films de fictions. Vidéaste de la résidence de photographie 1+2, édition 2017, elle se questionne alors sur la manière de créer une narration cinématographique en images fixes et y réalise le documentaire/carnet vidéo Les jours, Cahiers photographiques (26min). La même année, suite à une commande de La Cinémathèque de Toulouse et de L’Institut Jean Vigo elle crée Filmer les Pyrénées (52min), moyen métrage composé de films d’archives amateurs des années 1910 à 1980, ré-interprétant la vie quotidienne de ces montagnes. Dans plusieurs de ses projets, intriguée par l’enfance, elle explore ces images indélébiles qui persistent adulte. En 2018, elle écrit et réalise Gronde Marmaille (15min), court-métrage de fiction produit par Duno Films. Retraçant un souvenir d’enfance imaginaire, ce film questionne notre interaction avec la nature, en expérimentant une narration oscillant entre réalité quotidienne et imaginaire magique. Récemment, résidente à Guéthary, au Pays Basque, en 2018 et à L’Espace St Cyprien, à Toulouse, en 2019, elle réalise deux œuvres autour du déni et de la rupture, mêlant photographies argentiques, dessins et création sonore : Les écailles de la mer (21min) et Poussière (7min).

clementine.carrie@yahoo.fr

+33 (0)6 22 02 76 81

Using Format